Bye-Bye le 9-to-5 !

Si tu es prêt à dire au revoir à la routine, inscris-toi à mon cours gratuit "4 étapes pour faire de ta passion un vrai business rentable."

Bye-bye le 9-to-5 !

Si tu es prêt à dire au revoir à la routine, inscris-toi à mon cours gratuit "4 étapes pour faire de ta passion un vrai business rentable."

CLIQUE ICI POUR T'INSCRIRE

Il existe des idées reçues dans tous les domaines. Et l’entreprenariat ne déroge pas à la règle. Avant de me lancer, j’entendais régulièrement ces fausses croyances. Aujourd’hui, je vous explique pourquoi elles sont fausses, et comment passer au-dessus.

 

Trouver des clients, c’est dur

La hantise de beaucoup d’entrepreneurs ou de freelances : ne pas trouver assez de personnes pour acheter nos produits ou services.

Et honnêtement, je ne comprends pas cette peur. Un bon marketing et une bonne visibilité en ligne permet à chacun de se faire connaitre rapidement. Il est vrai que j’ai eu des facilités à ce niveau-là dès le début, étant donné que c’est mon travail à la base. Mais je vois de nombreuses personnes qui se lancent et qui ont très vite une belle audience sur les réseaux sociaux, sans pour autant être du monde du digital.

Le plus dur, c’est d’oser être visible. Oser croire en soi et oser proposer au monde entier ses services.

Une fois que cette épreuve est passée, les clients arrivent de manière naturelle.

 

Les premières années, c’est forcément la galère

Je me souviens, quand j’étais en préavis à mon dernier travail avant de me lancer à 100%, une collègue m’a dit « De toute façon, les trois premières années ça ne comptent pas ! ». Son compagnon était indépendant et avait eu du mal au début apparemment. Et malheureusement, il s’agit d’une idée bien présente chez certaine personne. Pourquoi est-ce qu’on devrait obligatoirement galérer pendant 3 ans avant de se payer un salaire digne de ce nom ? Bien sûr que les 3 premières années comptent, et elles sont même très importantes ! Si vous pensez que vous n’allez pas être rentable avant votre troisième année, changez de projet plutôt.

 

Je vais devoir commencer avec des petits prix

Non, non, non ! Comme je le disais dans cet article, brader ses prix est une grosse erreur. Je l’ai fait avant vous, et je peux donc confirmer à 200% que ça ne fonctionne pas.

Ayez confiance en vos compétences, et ne pensez pas que des petits prix attireront plus de clients. Ici encore, si vous pensez que vous devez absolument commencer avec des petits prix, c’est que vous n’êtes pas de le bon secteur. Il est très compliqué d’augmenter ses prix une fois qu’on a commencé certaines collaborations. Il vaut donc mieux commencer avec un bon positionnement dès le début.

 

Ces trois fausses idées reçues sont très courantes. Mais ce sont également des freins qui empêchent beaucoup de personnes talentueuses de réussir.

Avez-vous également des blocages par rapport à votre projet ? N’hésitez pas à en parler dans les commentaires ci-dessous !

 

Vous avez aimé cet article ? Lisez également ceux-ci :