Bye-Bye le 9-to-5 !

Si tu es prêt à dire au revoir à la routine, inscris-toi à mon cours gratuit "4 étapes pour faire de ta passion un vrai business rentable."

Il y a quelques mois, ma newsletter est petit à petit tombée dans les SPAMS. Un vrai problème pour quelqu’un qui mise énormément sur l’e-mail marketing. Voici comment j’ai pu rétablir la situation.

Le constat

Étant abonnée à ma propre newsletter sur différents e-mails (notamment pour m’assurer qu’elle est bien envoyée, qu’elle s’affiche bien,…), j’ai remarqué il y a quelques mois que celle-ci se plaçait dans les SPAMS. Et très vite, j’ai compris que ce n’était pas uniquement chez moi : j’ai reçu de messages d’abonnés me prévenant du problème. Sur le système de messagerie Apple, le titre de mes sujets étaient d’ailleurs modifié pour indiquer « SPAM ». Bien sûr, mon taux d’ouverture a commencé à chuter. Il était donc essentiel de résoudre le problème au plus vite.

 

La raison

Avant de régler un problème, il est important de connaitre la raison de ce même problème. Pourquoi donc étais-je tombée dans les SPAMS ? Depuis presque deux ans, j’envoyais chaque semaine ma newsletter à mes abonnés et je n’avais jamais eu de problème. Afin de comprendre, j’ai regardé l’historique de mes envois, et j’ai compris l’erreur que j’avais commise.

Fin janvier 2018, j’ai organisé un challenge pour faire la promotion de ma formation payante sur Instagram. Pour cela, j’avais mis en place un publicité payante sur Facebook qui a énormément fonctionnée. J’ai donc eu un pic d’inscriptions. Jusque-là, tout est normal. J’ai commis une erreur par rapport à mes anciens abonnés. Au lieu de proposer qu’ils s’inscrivent également à ce challenge gratuit, j’ai inscris tout le monde en proposant un lien de désinscription si ils n’étaient pas intéressés. Beaucoup sont resté inscrits, sans ouvrir mes e-mails par rapport au challenge et ensuite, par rapport à la formation payante.

Pic d’inscription + mauvais taux d’ouverture = bienvenue dans les spams !

 

La solution

Je me suis rendue compte du problème à mon retour de mon voyage aux USA, et les semaines se sont enchainées à une vitesse folle. J’avais énormément de projets clients à démarrer + plusieurs workshops à donner en entreprise. Sortir des SPAMS était donc sur ma « to do list urgent » mais je n’ai pas vraiment eu le temps de m’en préoccuper.

Et parfois, la vie est bien faite. Je suis sortie des spams comme par magie…

Sans m’en rendre compte, j’ai appliqué une règle importante : j’ai fait interagir mes abonnés en posant une questions à la fin d’une de mes newsletters (malgré le problème, j’ai gardé le rythme de l’envoi hebdomadaire). Et les abonnés qui recevaient encore ma newsletter ont répondu ! Cet engagement permet au logiciel d’e-mail de comprendre que mes mails sont lus, et qu’ils sont intéressants pour mon public. Je ne suis donc plus considérée comme SPAMS. Il a fallu quelques newsletters pour que le problème soit réglé, mais j’arrive à nouveau dans la vraie boite des gens (pour la majorité de mes abonnés en tout cas).

 

E-mail marketing et spams : que retenir ?

Devant cette expérience, voici quelques points à retenir et à appliquer :

  • Toujours poser une question à la fin de votre newsletter pour générer des réponses et de l’engagement
  • Ne pas inscrire automatiquement vos abonnés à une séquence d’e-mails (comme un challenge gratuit par exemple) mais proposer une inscription bien différente à chaque fois

 

Il existe plusieurs raisons pour lesquelles nous pouvons être dans les SPAMS ou non. Mais je tenais à partager mon expérience et cette solution.

Besoin de booster les inscriptions à ta newsletter ? Télécharge mon workbook “Comment tripler ton nombre d’abonnés à ta newsletter ?”

Si vous avez aimé cet article, je vous conseille ceux-ci :