Sélectionner une page

L’entrepreneur est souvent perfectionniste. Une bonne chose à première vue, mais un trait de personnalité qui peut vite devenir un fardeau pour l’évolution de l’activité. Pourquoi, et comment travailler efficacement quand on est perfectionniste ? Réponses.

Dans ce podcast :

  • Les signes qui prouvent que vous êtes perfectionniste.
  • Les mauvais effets de la recherche de la perfection sur l’évolution de votre activité
  • Des conseils pour se défaire de la perfection
  • Case study : comment mon lancement le moins « parfait » est celui qui a le mieux fonctionné ?

 

En résumé :

 

Chercher la perfection : les signes

Relire 150x un article, repousser sa publication « au cas où » ou ne jamais oser envoyer une newsletter… Cela vous parle ? Cela veut probablement dire que vous êtes perfectionniste ! Il se peut également que vous passiez beaucoup plus de temps que prévu sur certaines tâches (et que donc, vous devez travaillez beaucoup plus tard pour tout terminer).

Les perfectionnistes ont également tendance à ne pas accepter la critique (je sais de quoi je parle ;)) et connaissent des problèmes de « page blanche » et des pannes de créativité.

Tout cela vient de la recherche de la perfection. Cela vous parle ? Continuez la suite J

 

 

Chercher la perfection : les mauvais effets

Le problème quand on veut tout faire parfaitement, c’est qu’on finit par ne rien faire.

D’ailleurs, est-il possible, pour nous en tant qu’humain, de réaliser des choses parfaites ?

Cette recherche de la perfection nous ralentit dans notre travail, nous rend moins productif. Au final, vous passez énormément de temps sur des choses qui ne sont pas nécessaire. Le travail important n’est pas réalisé ou bâclé. Dommage, pour quelqu’un qui souhaitait un résultat parfait…

 

Chercher la perfection : comment arrêter ?

Pas facile cependant de dire au revoir à la quête de cette perfection. Pour cela, arrêtez d’abord de vous comparer aux autres. C’est le meilleur moyen d’arrêter de vouloir imiter un semblant de perfection.

Ensuite, posez-vous cette question ? Est-ce cette tâche doit être réellement parfaite ? Si elle ne l’est pas, il y aurait-il un gros impact dans ma vie dans les prochaines année ? Probablement pas.

Ensuite, ayez des objectifs plus précis et réalistes. Et notez absolument vos succès, mais également vos apprentissages quand ce n’est pas aussi parfait que souhaité.

 

 

Perfectionnisme ne veut pas dire réussite

Début d’année, j’ai changé le nom de ce site et de mon business. Avant, j’aurais passé des heures à retravailler le site, à modifier les réseaux sociaux,… Et je n’aurais rien fait de réellement productif avant février.

J’ai passé moins de temps que prévu sur le branding, et plus sur la création de podcasts pour le lancement de ma nouvelle formation. Et bien, j’ai fait le meilleur lancement depuis que j’ai commencé mon business en ligne J Avec un site pas terminé, des réseaux sociaux pas unifié,…

Comme quoi, il ne faut pas que tout soit parfait pour avoir des résultats puissants 😉

 

La recherche de la perfection est donc le meilleur moyen de ne rien faire au final. Faites plutôt de votre mieux, et améliorez-vous avec le temps

 

Cet article vous a plu ? Lisez également :